Communiquer avec son massothérapeute

Les gens ont recours aux massages pour diverses raisons. Cela peut être pour évacuer le stress accumulé durant la semaine, par les aller-retour que vous impose votre boulot ou bien, parce que vous souhaitez éliminer les toxines de votre organisme. Le massage peut également vous aider à récupérer d’une blessure sportive ou d’une intervention chirurgicale. Quelles que soient les raisons, il est extrêmement important que vous formuliez clairement à votre thérapeute, les raisons de votre consultation. Auquel cas, vous courez le risque de ne pas obtenir ce que vous désirez.

Outre le fait de lui expliquer toutes vos exigences au sujet de votre bien-être, vous devez également clarifier, au cours de vos sessions, vos besoins de confort, afin que vous vous sentiez à l’aise. La plupart des praticiens travaillent en instaurant un environnement approprié, où des éléments tels que la température, la musique, l’aromathérapie et la table de massage y contribuent. Toutefois, si quelque chose vous déplaît, n’hésitez pas, ou plutôt, ayez la responsabilité de le faire savoir. Votre thérapeute souhaite tout autant que vous, que le massage vous apporte ce que vous recherchiez, et le secret réside dans l’instauration d’un bon dialogue. N’oubliez pas que la communication doit se faire dans les deux sens.

Le corps. Sandy Anderson, propriétaire de Relaxing Moments Massage, à Reno, dans le Nevada, demande à chaque début de séance : « De quoi avez-vous besoin pour la session d’aujourd’hui ? », qu’il s’agisse de la première ou de la 21e séance du client avec elle. Le thérapeute a besoin de connaître votre état de forme. Même s’il connaît vos antécédents médicaux, les circonstances et l’état de santé des organismes changent constamment. Vous étiez peut être en voyage durant ces deux derniers mois et passiez des heures assis sur les sièges étroits des avions. Vous vous entraîniez peut être pour le marathon, en parcourant chaque semaine de nombreux kilomètres. Ou encore, un scénario plus probable, vous êtes stressé et vous vous sentez émotionnellement à bout.

En outre, il est important qu’il ou elle soit informé de vos préférences en matière de massage, ce qui le rendra d’autant plus agréable, par exemple, vous pouvez vous faire faire un massage supplémentaire de vos pieds ou terminer la séance avec un massage du visage. Vous préférez peut-être, que le thérapeute « reste connecté », en gardant ses mains sur vous, plutôt que de vous masser, par exemple, en partant de vos pieds pour finir au niveau de vos épaules. En faisant tout simplement savoir la moindre information à votre thérapeute, vous pouvez sérieusement améliorer votre séance.

Le cadre

« J’ai aménagé ma salle de traitement dans le but d’instaurer un minimum de confort, en me basant sur mon expérience professionnelle » affirme Sandy. Mais j’ai besoin que le client me dise si quelque chose ne lui plaît. Par exemple, j’avait installé une petite fontaine, en pensant qu’elle créerait un bruit de fond apaisant, cependant, deux de mes clientes m’ont demandé de l’éteindre, car celle-ci leur donnait envie d’aller aux toilettes ».

Une question de commodité importante, qui devrait être discutée entre le client et le thérapeute, est le confort de la table de massage. « J’utilise une table chauffante couverte d’un drap, ainsi qu’une couverture, car étant très active, j’ai besoin que la température ambiante soit plus basse que celle qui serait normalement plus confortable pour le client » poursuit Sandy. « Ensuite, je demande au client ce qu’il aimerait que je modifie ». Même si votre thérapeute ne vous demande pas spécifiquement si la température, les bruits de fond, les senteurs ou tout autres commodités subtiles dans la salle, vous gênent, s’il y a quelque chose qui rend votre massage moins agréable, assurez-vous d’en discuter avec votre médecin.

La conversation

La conversation peut parfois être un point de discorde. En effet, certains clients aiment discuter durant la séance, tandis que d’autres préfèrent garder le silence, Sandy pense que c’est au client de clarifier la situation. Elle fait volontiers la discussion, mais n’engage pas la conversation si le client reste silencieux. Si vous voulez vous assurer avec tact que votre thérapeute ne soit pas trop bavard, il serait approprié par exemple, de dire : « Vous verrez que je ne suis pas très bavard. J’aime tout simplement me détendre complètement durant ces moments ». Si votre praticien vous parle de choses ayant trait au massage, ne prenez pas forcément cela comme une incitation à la conversation.

Angie Parris-Raney, propriétaire de Good Health Massage Therapy, à Littleton, dans le Colorado, pense qu’il est très important pour le thérapeute, que celui-ci explique ses intentions, afin que le client ne soit pas surpris. « Qu’il s’agisse du fait que je mette à l’aise un client qui appréhende sa première séance de massage, en lui expliquant qu’une seule partie du corps à la fois sera découverte, ou que j’effectue un traitement de rééducation, en cas de blessure, de maladie ou d’intervention chirurgicale, je me suis aperçue, par expérience, que le client aime mieux avoir des précisions sur ce qui va arriver » explique Angie. « Cela m’aide également si le patient me dit ce qu’il pense de ce que je fais. Si les mouvements sont trop forts ou trop légers. S’il préfère un rythme plus lent ou plus rapide. Si tout n’est pas clair au sujet de vos attentes ou de la procédure, même s’il s’agit d’une question aussi simple que : « Où se trouve l’endroit le plus sûr pour ranger mes bijoux ? », n’hésitez pas à le demander.

Andrea Scott, une amatrice des massages, explique sa frustration après une séance de massage où elle aurait souhaité faire entendre sa voix. « J’aime le massage en profondeur et la praticienne était en train de m’effectuer un massage suédois très léger » disait-elle. « J’avais l’impression de ne rien en tirer et j’avais hâte que la session se termine. Pour une raison quelconque, je pensait qu’il aurait été impoli de dire quelque chose, mais en y repensant, je suis certaine qu’elle aurait apprécié cela ». Au lieu de ça, remarquait Andréa, elle en est sortie déçue et la massothérapeute n’a jamais eu l’occasion d’aborder la question.

Votre objectif en tant que client, est d’obtenir ce que vous recherchez spécifiquement à chaque session. Le but de votre praticien est que l’expérience réponde à vos attentes, il appréciera également que vous verbalisiez vos attentes au sujet de votre bien-être et de vos besoins de confort personnels. Votre massothérapeute est votre partenaire e recherche pour une vie saine, mais vous devez vous faire comprendre.

Rétrolien depuis votre site.

admin98487

This information box about the author only appears if the author has biographical information. Otherwise there is not author box shown. Follow YOOtheme on Twitter or read the blog.