Massage du crâne à faire soi-même

Le massage du crâne est une méthode remarquable de la médecine alternative. Il est à portée de main, et ne nécessite pas d’endroit spécifique : il peut être fait presque n’importe où et le patient peut resté entièrement habillé pendant la séance.

Un peu d’histoire

Le massage du crâne est apparu dans l’Inde ancienne, et fait partie de l’Ayurveda. Plus tard, il a été introduit au Tibet par les Gourous Indiens qui ont transmis cette science aux Moines Tibétains.

Le Champi (plus connu sous le nom de Champissage dans le monde occidental) est une tradition indienne très populaire. C’est un savoir qui se transmet de génération en génération.

Les bienfaits du massage crânien

Le massage du crâne est un traitement formidable pour les maux suivants :

Insomnie, stress, anxiété, agitation, vertiges, déséquilibre émotionnel, dépression, crampes musculaires, raideur musculaire, mal de dos, migraines, et fatigue. Associé avec des huiles de massage, c’est un très bon remède pour traiter les problèmes de peau et de cheveux. C’est un des traitements les plus efficaces contre tous les troubles causés par la vie moderne.

Se masser soi-même

Si vous ne pouvez pas faire appel aux services d’un massothérapeute professionnel, vous pouvez vous masser la tête vous-même : au travail, afin de regagner de la concentration, à la maison, après une dure journée, avant un examen afin de gérer votre stress, etc.

Avant de commencer

Avant de vous masser, réchauffez vos mains, et si besoin, lavez-les avec de l’eau chaude et utilisez une crème hydratante ou de l’huile de massage. Frottez vos mains très rapidement, cela les réchauffera encore plus vite. Relaxez-vous le plus possible et focalisez-vous sur le massage.

Commencez par vous étirer la nuque. Placez vos mains à l’endroit où votre nuque rejoint vos épaules et commencez un étirement du côté gauche, puis du côté droit. L’étirement doit être réalisé par mouvements lents et cela doit rester agréable. Répétez ces mouvements plusieurs fois de chaque côté. Gardez vos mains sur les épaules et continuez avec un étirement avant-arrière avec les mêmes mouvements lents. Continuez avec des rotations et alternez-les : dans le sens des aiguilles d’une montre, puis dans l’autre sens et encore plus lentement. Répétez le mouvement plusieurs fois.

Serrement des épaules. Placez votre main gauche sur votre épaule droite, près de votre cou, et serrez le muscle entre votre paume et vos doigts. Faites-le sur toute l’épaule en remontant vers la nuque. Puis, faites la même chose avec votre épaule gauche. L’idéal serait de le faire directement sur la peau. Evitez de trop frotter votre peau si vous n’utilisez pas d’huile.

Coups de fatigue. Passez doucement vos doigts dans vos cheveux dans le sens inverse de leur pousse et dirigez-les vers votre nuque. Puis faites-le dans la direction opposée, en partant du cou jusqu’à votre visage. Lorsque vous atteignez le haut de votre tête à l’endroit où vos cheveux forment un tourbillon, arrêtez pendant une seconde, puis reprenez.

Frottement des sourcils. Partez de la zone qui se trouve entre vos sourcils, puis appuyez le long de vos sourcils à l’aide de vos deux majeurs jusqu’à l’os temporal. Lorsque vous l’atteignez, cherchez une petite cavité et appuyez en faisant un petit cercle du bout du doigt. Ce geste peut également être fait avec le pouce. C’est un excellent moyen pour lutter contre les maux de tête et la fatigue.

Massage de l’oreille. Le massage de l’oreille aide à évacuer le stress, améliore la digestion et l’adaptation de la température du corps. Tirez légèrement votre oreille en arrière, puis pressez-la doucement entre le pouce et l’index. Tirez légèrement le lobe vers le bas et relâchez.

Cette technique de massage, qui ressemble beaucoup à l’auriculothérapie, stimule tous les points énergiques de l’oreille. Les massages du lobe calment généralement les enfants hyperactifs.

Un peu de spiritualité. Le massage crânien indien est basé sur le fait que le corps humain possède des points vitaux appelés marmas. Les marmas sont des points sensibles (similaires aux points d’ acupressure chinois) utilisés comme barrières entre les niveaux physique et énergique du corps. En stimulant ces points, on peut gérer son énergie vitale.

Le massage nu ou massage érotique

Le massage érotique est la façon idéale de se relaxer et profiter de l’intimité sans effort. Le Kama Sutra nous apprend que l’énergie sexuelle est la source d’énergie la plus importante et qu’elle occupe une place centrale dans notre bien-être et dans la quête de plénitude. Le massage érotique est un aspect important pour réussir à se libérer et à se rapprocher de votre partenaire.

Cela commence toujours avec un environnement confortable. Assurez-vous que la température de la salle est suffisamment élevée pour que le bénéficiaire du massage n’ait pas froid lorsque vous enlever ses vêtements. Une table de massage fournit le meilleur confort au corps du bénéficiaire. Mais, si vous n’avez pas de table de massage à votre disposition, un lit ou un autre objet similaire fera l’affaire. Baissez les lumières mais ne les éteignez pas.

Investissez dans une huile de massage de qualité. Vous pourriez en choisir une qui est parfumée à la lavande –pour la relaxation– ou à la cannelle –pour l’excitation–. L’huile de massage est très importante pour un massage nu. Elle adoucit les mains et évite ainsi les éraflures provoquées par les mains rugueuses, et facilite le glissement des mains sur le corps. Elle crée aussi de la chaleur qui pénètre la peau grâce aux mouvements de friction des mains.

Pour commencer, le bénéficiaire du massage devrait se déshabiller totalement et s’allonger sur le ventre sur la table de massage ou sur le lit. Celui qui manipule versera l’huile de massage dans ses mains et les frottera ensemble pour adoucir la peau et les réchauffer. Versez ensuite de l’huile sur le dos du partenaire. Rappelez-vous que vous n’utiliserez jamais trop d’huile. Commencez le massage en travaillant sur les épaules, le cou et le dos. Prenez votre temps et relaxez-vous. Encouragez le bénéficiaire à également rester décontracté.

Continuez en pétrissant et malaxant les bras, mais et doigts, puis poursuivez sur la moitié basse du corps. Le but est de toucher et de masser chaque partie du corps de la tête à l’extrémité des orteils. Lorsque vous avez terminé le massage du dos, demandez à votre partenaire de se retourner et faites la même chose que se que vous avez fait précédemment sur l’autre côté du corps.

Souvenez-vous de faire des gestes lents et d’être doux en permanence. Regardez et écoutez votre partenaire pour trouver des signaux de plaisir sensuel. Demandez-leur ce qu’ils ressentent et s’il y a quelque chose de particulier qu’ils ont apprécié ou pas. Favorisez la communication grâce au massage érotique. Une à deux heures ne sont pas de trop.

Découvrez les types de massage les plus courants

Se faire masser est sans doute le meilleur moyen de soulager le stress et de se sentir parfaitement détendu. Le massage est très apprécié des personnes qui aiment prendre du temps pour elles et toucher un instant au nirvana. Il existe différentes sortes de massage, parmi lesquelles le massage intégral, le massage indien, le massage liftant du visage, le massage suédois, le massage combiné à l’aromathérapie, le massage aux pierres chaudes, le massage en profondeur, le Shiatsu, le massage thaïlandais, le massage prénatal, le massage sportif ou encore la réflexologie. Pour savoir quel type de massage est le mieux adapté à vos besoins, voici quelques explications sur leurs spécificités et leurs bienfaits.

Le massage suédois est le plus répandu. Les thérapeutes qui le pratiquent utilisent des huiles de massage et font glisser leurs mains sur toute la longueur des membres, ils ont recours à la manœuvre du pétrissage, mais réalisent aussi des mouvements circulaires pour masser les muscles en profondeur. Ce massage est le plus recommandé pour les personnes qui n’ont jamais été massées auparavant.

Pour ajouter au bien-être du massage, l’aromathérapie mobilise l’odorat en utilisant des huiles et lotions parfumées aux effets relaxants. La lavande est l’essence la plus fréquemment utilisée. Cette thérapie est recommandée aux personnes cherchant à soulager un stress émotionnel.

Pour le massage aux pierres chaudes, on chauffe des pierres lisses avant de les placer sur des points précis du corps, dans le but de détendre les muscles contractés qui font souffrir le patient. C’est le massage idéal pour les personnes qui recherchent l’effet relaxant d’un massage, sans le contact des mains du thérapeute.

Le massage en profondeur agit sur les muscles, mais aussi sur les tendons, les ligaments, les vaisseaux et sur la circulation sanguine. Il est particulièrement indiqué pour les personnes souffrant de douleurs musculaires, de problèmes de posture, et de tensions, ou qui se remettent d’une blessure.

Le massage en profondeur peut provoquer de légères courbatures.

Le shiatsu est très proche de l’acupuncture, mais c’est la pression des doigts qui remplace les aiguilles. Cette technique venue du Japon consiste à appuyer sur un point spécifique pendant huit secondes, pour y rétablir la circulation de « l’énergie ».

Le massage thaïlandais ressemble au Shiatsu puisqu’il se concentre sur des points précis du corps, mais consiste à manipuler, masser, étirer et appuyer sur les membres. Ce type de massage ressemble beaucoup au yoga, mais sans devoir faire les mouvements soi-même. Il améliore la souplesse.

Le massage prénatal ou massage de grossesse aide les femmes enceintes à évacuer le stress, à soulager les douleurs causées par leur état et leur permet de se sentir moins gonflée.

Le massage sportif est idéal pour les patients qui pratiquent une activité physique régulière. Il est assez similaire au massage suédois, mais les mouvements sont plus rapides, et on y ajoute des étirements. Il vise à prévenir les blessures et à améliorer les performances physiques.

Le massage du dos, courant dans les spas et les instituts de massage, dure généralement une trentaine de minutes, et convient particulièrement aux personnes très souvent assises ou courbées ou amenées à porter des charges.

Enfin, la réflexologie consiste à masser le pied, dont on pense que des points précis sont reliés aux différents organes. On exerce donc une pression sur ces points dans le but de détendre certaines parties du corps.

Le massage thaï : « le soin du corps n’est jamais loin de celui de l’âme ».

L’origine du « Nuad Bo Rar » ou massage thaïlandais :

Joyau du patrimoine culturel de la Thaïlande, le « Nuad Bo Rar » ( massage thaï en thaïlandais) est une pratique thérapeutique ancestrale vieille de plus de 2 500 ans largement répandue. S’inspirant de diverses techniques telles que le Yoga et la méditation, cette massothérapie conjugue concentré de vitalité et une relaxation du corps. Traditionnellement, les savoirs du massage thaï étaient enseignés dans les temples bouddhistes. Aujourd’hui, le lieu le plus prestigieux où se transmet cette connaissance est l’école du « Wat Pho » (Bouddha couché) de Bangkok.

Qui le pratique et à qui s’adresse t-il ?

En France, le massage thaïlandais est souvent utilisé comme approche complémentaire par les thérapeutes dans des cabinets privés, écoles de massage ou encore les centres de santé ou salons de massage et de soins esthétiques. Les personnes pratiquant des disciplines artistiques (le Yoga, la dance, la méditation) ou sportives ont souvent recours au massage thaï qui aide au maintien des postures et à la détente musculaire après l’effort. Afin de soulager le corps et l’esprit, la pratique de ce type de techniques de massage peut être recommandée en réponse à des personnes souffrant de stress ou de tensions musculaires. D’une manière générale, le massage thaïlandais s’adresse à toute personne désireuse de développer son bien être physique, psychique et émotionnel à travers une relaxation et une expression du corps unique.

Comment le massage thaï se pratique t-il ?

Selon le principe de la médecine traditionnelle thaïlandaise, la maladie est considérée comme la perturbation de la libre circulation des flux au sein des lignes d’énergie du corps humain. Le massage se fait à sec (par-dessus des habits amples) et commence par les pieds pour se terminer à la tête. Cette action pratiquée sur le patient permet de rétablir l’équilibre et la dynamique des 70 000 lignes énergétiques du corps humain. Une séance dure entre quarante minutes et deux heures trente. Le massage thaïlandais se caractérise par la réunion de trois disciplines de traitement traditionnel. La première est celle du pétrissage des muscles durant laquelle sont effectués des exercices d’étirements dynamiques. La deuxième discipline est la chiropractie ou manipulation du squelette pendant laquelle le professionnel pratique des postures d’étirement et des mobilisations articulaires sur le patient. Enfin, la dernière technique est celle de la digitopuncture. Elle correspond à l’exercice de pressions sur certains points ou lignes d’énergies avec les pouces, les coudes et les pieds.

Les quatre éléments fondamentaux travaillés en séance sont :

  • La terre : les parties solides (os et muscles)
  • L’eau : le sang et les sécrétions
  • Le feu : la digestion et le métabolisme
  • L’air : la respiration et la circulation sanguine

Quels en sont les bienfaits ?

Les bienfaits de ce massage sont multiples. D’un point de vue psychique, la pratique du massage thaï favorise la relaxation mentale en diminuant les effets négatifs du stress, procurant ainsi une meilleure stabilité émotionnelle, un éveille des sens et des perceptions du patient. Sur un plan physique, les bienfaits du massage thaï sont d’une part une amélioration du relâchement des tensions musculaires, des ligaments et des tendons. D’autre part on assiste à une plus rapide récupération après un effort physique accompagnée d’une plus grande circulation du Qi (énergie) dans le corps.

Le massage thaïlandais s’accomplit en harmonie avec l’univers et connecte celui qui reçoit le massage avec celui qui le donne. Enseignement du corps et de l’esprit, le massage thaï s’impose comme un héritage culturel complet et original, offrant un réel moment de purification et rappelant que « le soin du corps n’est jamais loi de celui de l’âme ».

Le massage balinais

Influencé par le système holistique de l’ayurvéda indien, et la médecine chinoise, le massage balinais regroupe les techniques de massage ayurvédique, de digitopuncture, d’aromathérapie et de légers étirements. Il améliore la circulation sanguine, relaxe, redonne de l’énergie à l’ensemble du corps et procure un profond sentiment de bien-être.

Cette technique de massage ancienne combine les gestes de lissage, modelage, pétrissage et friction aux pressions de la réflexologie, et l’on y utilise aussi des huiles essentielles.

C’est un massage complet et vif, qu’offrent de plus en plus de salons de massage occidentaux, à la fois relaxant et dynamisant. Il agit en profondeur sur les tensions musculaires et assouplit les articulations.

Traditionnellement, on pratique ce massage au niveau du sol, mais beaucoup d’instituts préfèrent offrir le confort d’une table de massage. Il faut s’attendre à ce que la personne qui masse exerce des pressions assez fortes sur certains points. Avec les poings légèrement fermés, pour défaire des nœuds profonds, ou du bout des doigts, pour stimuler des points et lignes d’énergie bien précis, et rétablir l’équilibre et l’harmonie du corps et de l’esprit Un massage balinais dure généralement une heure, et peut se terminer par un massage de la tête et du visage.

Outre les pressions exercées, le massage balinais est très sensuel et relaxant. On commence par de longs mouvements de lissage et d’effleurage, du bas du dos jusqu’en haut de la nuque. On utilise également les avant-bras, ce qui permet de travailler un espace plus large, et crée un effet enveloppant, comme le corps de la personne qui masse se rapproche. Utilisées en abondance, les huiles essentielles mêlées à l’huile de massage ont un effet très relaxant, et laissent la peau douce et parfumée.

Le massage balinais est un massage musculaire suffisamment appuyé pour agir en profondeur sur les tissus conjonctifs : il permet d’améliorer la circulation sanguine et la circulation lymphatique, et ainsi favorise l’élimination des toxines accumulées dans l’organisme. Il est très efficace pour apaiser les tensions liées au stress. Le principe du massage balinais est de libérer la circulation de l’énergie vitale, responsable de l’harmonie du corps et de l’esprit.

Ce n’est pas un massage doux, et l’on peut ressentir une légère fatigue juste après, comme un étourdissement de bien-être. Il vaut mieux prévoir une plage de temps libre dans les heures qui suivent, pour reprendre vos esprits, et profiter pleinement des effets du massage. Certains salons proposent des bains ou hammams qui vous éviteront de trop attirer l’attention sur le chemin du retour, parfumé-e à l’ylang-ylang, au bois de cèdre ou à l’huile de coco. Prolongé par un temps de relaxation, ce massage aura des bienfaits durables.